AccueilAfficher les éléments par tag: Haarscher
Bannière

Le philosophe Guy Haarscher a récemment consacré à la Cour suprême des Etats-Unis un petit livre non seulement lumineux, mais aussi fort utile (La Cour suprême des Etats-Unis. Les droits de l’Homme en question, Bruxelles, 2014). Utile, en effet, parce que cette synthèse bienvenue aide à comprendre le système des checks and balances qui régit la répartition des pouvoirs au niveau fédéral américain, ainsi qu’entre l’Etat fédéral et les cinquante entités fédérées. Et ce dans une Nation dont le droit a constamment évolué, pour une part au gré de la jurisprudence d’une cour, la Cour suprême, considérée par d’aucuns comme le véritable épicentre du pouvoir américain, ou du moins son puissant contrepoids. Ce constat s’applique en particulier à la lecture faite par la Cour du fameux 1er Amendement à la Constitution, qui concerne aussi bien la liberté d’expression que la liberté de religion et établit aux USA, depuis plus de deux siècles, le principe de la séparation Eglise/Etat.

Après une lecture du curé Meslier par le comédien Laurent Capelluto, nous proposons ici le huitième débat du festival bruxellois « La Religion dans la Cité » organisé à Flagey par ORELA en collaboration avec le journal "Le Soir" et la RTBF. Intitulé "Comment parler de la religion ?", il a comme intervenants Marie-Claire Foblets, Guy Haarscher et François De Smet et est animé par les journalistes Myriam Leroy et William Bourton — le débat est accessible à partir de 7'10.

Après une lecture du curé Meslier par le comédien Laurent Capelluto, nous proposons ici le huitième débat du festival bruxellois « La Religion dans la Cité » organisé à Flagey par ORELA en collaboration avec le journal "Le Soir" et la RTBF. Intitulé "Comment parler de la religion ?", il a comme intervenants Marie-Claire Foblets, Guy Haarscher et François De Smet et est animé par les journalistes Myriam Leroy et William Bourton — le débat est accessible à partir de 7'10.

Analyses du mois