AccueilRésultats de la recherche pour: Jihane Sfeir
Bannière

Revue de presse, 11 octobre

Mercredi 11 Octobre 2017

France

"Exclusif La Croix - Un sondage OpinionWay pour la Licra montre des Français peu inquiets de la place occupée par les religions dans la société" — 53% des Français pensent qu'il ne faut pas modifier la loi de 1905 sur la laïcité (Bernard Gorce et Gauthier Vaillant, La Croix)

"Ces jours-ci, plusieurs réseaux militants laïques sont montés au créneau pour dénoncer l'influence de réseaux islamistes et, plus largement, l'influence des religions dans la société" — Islam, laïcité, le difficile dialogue (Bernard Gorce et Anne-Bénédicte Hoffner, La Croix)

Revue de presse, 17 octobre

Lundi 17 Octobre 2016

Eglise catholique

"La 36e Congrégation générale de la Compagnie de Jésus, réunie depuis le 2 octobre dernier, a élu un nouveau supérieur général ce vendredi 14 octobre, en la personne du Père Arturo Sosa Abascal, de la Province du Venezuela. Il succède au Père Adolfo Nicolás, qui a assumait cette charge depuis 2008" — Les jésuites élisent un nouveau supérieur général (Christophe Herinckx, Cathobel

"Les jésuites ont élu vendredi 14 octobre comme nouveau préposé général le P. Arturo Sosa, un Vénézuélien de 68 ans, premier non-Européen à succéder à saint Ignace de Loyola" — Le P. Arturo Sosa, un général social à la tête des jésuites (Nicolas Senèze, La Croix

Revue de presse, 9 septembre

Lundi 9 Septembre 2013

Syrie

"Le conflit syrien a remis sur le devant de la scène les alaouites, ce courant hétérodoxe de l'islam, issu du chiisme, à laquelle sont affiliés l'actuel président Bachar al-Assad et sa famille. Pour fait-religieux.com, Antoine Sfeir, auteur de L'islam contre l'islam, revient sur leur histoire, leurs croyances, leur développement et leurs relations avec les autres musulmans" — Syrie : pourquoi le pouvoir alaouite tient toujours (Julien Vallet, Fait Religieux)

"Le pape François a lancé samedi un vibrant appel à "travailler pour la paix et la réconciliation" et à mettre fin à la guerre, "toujours une défaite de l'humanité", lors d'une veillée de prière pour la Syrie, relayée dans le monde entier" — Syrie : le pape appelle à "travailler" pour la paix, contre la guerre "défaite de l'humanité" (AFP, La Libre Belgique)

Revue de presse, 20 mars

Mercredi 20 Mars 2013

France — Laïcité

"La Cour de cassation a estimé que le licenciement de cette salariée, qui avait refusé d'ôter son voile islamique au retour d'un congé parental, constituait «une discrimination en raison des convictions religieuses»" — Baby-Loup : le licenciement de l'employée voilée annulé (Angélique Négroni, Le Figaro)

"Interview - L'avocat spécialisé en droit social Bastien Ottaviani décrypte la décision de la Cour de cassation, qui pourrait permettre définir le champ d'application de la laïcité dans le monde du travail" — «Baby Loup est un coup de semonce pour les législateurs» (Anne-Laure Frémont, Le Figaro)

Revue de presse, 23 janvier

Mercredi 23 Janvier 2013

Israël

"L'entrée de Yair Lapid au gouvernement pourrait permettre à Nétanyahou de contrebalancer le poids de l'extrême droite et des religieux dans sa future coalition. Ce nouveau venu en politique, incarne en effet un visage d'Israël totalement différent de celui des colons, des religieux et des ex-militaires" — Israël: Lapid veut tempérer la percée de l'extrême droite (Adrien Jaulmes, Le Figaro)

"La vedette surprise des élections législatives israéliennes est un ancien présentateur de la télévision dont le parti centriste s'est hissé au deuxième rang du scrutin quelques mois seulement après l'entrée en politique de son fondateur" — Yaïr Lapid, la surprise laïque aux élections israéliennes (Jean-Stéphane Brosse, Le Nouvel Observateur)

La Syrie, entre Thawra et Fitna

Lundi 5 Novembre 2012

Si le crépuscule des Assad a été annoncé bien avant le déclenchement des révolutions arabes, sa chute est loin d’être proche. Contrairement à la Tunisie ou à l’Egypte, la révolution syrienne subit une répression sanglante de la part d’un régime qui n’hésite pas à diriger son armée contre de sa propre population. Assassinats, bombardements, sièges, enlèvements, tortures, viols, propagande… tous les moyens sont bons pour endiguer la révolte et dérouter l’opinion syrienne, arabe et internationale.

Depuis l’immolation de Bouazizi en Tunisie le 17 décembre 2010 et la destitution de Ben Ali un mois plus tard, on assiste à un éveil des sociétés arabes. L’Egypte se débarrasse de Moubarak, la Lybie de Kadhafi, et en Syrie, malgré une répression très violente et le risque d’une guerre civile, les opposants au régime de Bachar al Assad poursuivent le combat.

Les révolutions arabes supposent des changements radicaux, donc une redéfinition de la citoyenneté, du pacte social et des rapports entre le politique et la religion. Mais cette redéfinition du politique a surpris par les scores écrasants réalisés par les formations islamistes lors des dernières élections. Comment s’explique ce retour vers le religieux ? Comment interpréter l’accession au pouvoir des islamistes et comment décrypter leur place dans le paysage politique post-révolutionnaire ?

Analyses du mois