Vendredi 22 novembre 2019

Lorsqu’en mars 1865, le frère Petitjean, de la Société des Missions étrangères de Paris, et futur vicaire apostolique du Japon, vint inaugurer l’église de Nagasaki, il eut la surprise de recevoir la visite d’un groupe de personnes qui se prétendaient chrétiennes, après plus de deux cents ans de fermeture du pays, durant lesquels toute manifestation clairement visible d’appartenance à la religion importée autrefois par François Xavier et les jésuites (1549) avait été sévèrement proscrite.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES

Analyses du mois

Parmi les idées reçues qui mériteraient d’être revisitées, il y a l’idée selon laquelle les…
La Belgique a voté le 26 mai 2019. État fédéral, elle a procédé au renouvellement tant…
Le 23 septembre 2019 s’est constituée une nouvelle association intitulée « Judaïsme en Mouvement » (JEM) et…
ORELA fait paraître son septième rapport sur l'état des religions et de la laïcité en…
À l’occasion de la deuxième édition du festival "La Religion dans la Cité" (Flagey, Bruxelles,…
À l’occasion de la deuxième édition du festival La Religion dans la Cité (Flagey, Bruxelles,…
Aller en haut