Lundi 06 avril 2020

Depuis les années 2000, les travaux sur les liens entre médias et religions ont conclu à une augmentation de la visibilité du religieux dans les médias d’information, à coup sûr en raison du fait que la religion est lue et vécue par les journalistes et les élites intellectuelles comme un vecteur de changements sociologiques majeurs. Si toutes les religions sont soumises aux cadrages journalistiques — que leurs représentants cherchent souvent à influencer — et à la difficulté pour les journalistes de savoir ce qu’il est opportun de dire et de montrer des idées, des pratiques ou des signes perçus comme religieux, on sait que la couverture médiatique de l’islam en Europe revêt des caractéristiques particulières depuis la Révolution iranienne, les attentats du 11 septembre 2001 et les multiples controverses et débats qui ont lieu dans le champ du politique.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES

Analyses du mois

Le Grand Orient de Belgique (GOB), la principale obédience maçonnique du pays et qui compte…
Depuis les années 2000, les travaux sur les liens entre médias et religions ont conclu…
Il est belge et s’appelle Michael Freilich. Ce parlementaire nationaliste, issu des rangs de la…
The election of Jair Bolsonaro in October 2018 shed light on the role of religion…
Le 13 janvier Jean Delumeau est mort, à l’âge de 96 ans. Il laisse derrière…
L’Église catholique belge vient de faire paraître son deuxième rapport annuel. Comme l’année dernière, le…
Aller en haut