Mercredi 12 décembre 2018

Deux nouvelles qui, pour des motifs bien différents, ont fait sensation, se sont entrechoquées ces derniers jours dans la presse, affichant deux facettes bien contrastées d’une même question — à savoir la circoncision.

Le tribunal de grande instance de Cologne, en Allemagne, a en effet estimé, dans un jugement qui a fait grand bruit, que « le corps d’une enfant était modifié durablement et de manière irréparable par la circoncision », une modification « contraire à l’intérêt de l’enfant, qui doit décider plus tard par lui-même de son appartenance religieuse ». Un jugement aussitôt et vertement mis en cause par les organisations juives et musulmanes, dans un contexte où se télescopent de manière brutale traditions religieuses, mutilations génitales, liberté religieuse et santé publique. 

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES

En février et mars derniers, plusieurs membres de la famille Berg, leaders spirituels du Kabbalah Centre (KC), rendaient visite au jeune Kabbalah Centre de Moscou et à sa « communauté kabbalistique », qui existe depuis un peu plus d’un an. L’occasion pour les dirigeants du KC d’inaugurer de nouveaux bâtiments en plein centre de la capitale russe et de constater l’expansion du mouvement en Russie. « Nouveau mouvement religieux » pour les uns, « secte » pour les autres, le Kabbalah Centre jouit d’une importante visibilité dans le paysage de la spiritualité contemporaine. Si le mouvement, fondé dans les années 1960 aux Etats-Unis par Philip Berg, trouve son origine dans le judaïsme, il a su, par une constante réélaboration de son discours, atteindre un public bien plus large, au-delà de l’appartenance religieuse.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES
Mardi, 28 février 2012 09:33

Un Parlement juif européen en débat

A grand renfort de communication, un « Parlement juif européen » (European Jewish Parliament, European Jewish Union), composé de 120 membres issus de 47 pays, a été inauguré récemment à Bruxelles. Aussitôt, cette création a suscité une levée de boucliers dans les rangs de nombreuses organisations juives nationales et internationales — en particulier le Congrès juif mondial —, contestant la représentativité de ce Parlement, fustigeant son mode de désignation par Internet et son manque de transparence démocratique. Le rédacteur en chef de la revue Regards, Nicolas Zomersztajn, a ainsi constaté que, curieusement, sur les cinq représentants de la Belgique au Parlement, seul deux étaient belges… Cette polémique est il faut le dire révélatrice des tensions très vives qui agitent actuellement le monde juif : elle peut en réalité se décrypter sur deux plans distincts, interne et externe.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES
Page 3 sur 3

Analyses du mois

En novembre 2018, l’Église belge a, pour la première fois, publié un rapport annuel. Élaboré…
Règlement général sur la protection des données personnelles Le Règlement général sur la protection des…
L'invité ORELA, cette semaine, est Marc Mayer. Docteur en Santé publique, chargé de cours à…
En octobre 2018, le Patriarcat œcuménique de Constantinople a reconnu l’autocéphalie (« indépendance ») de l’Église d’Ukraine…
The Observatory of Religions and Secularism (ORELA), hosted by the Université libre de Bruxelles, is…
Pierre Schammelhout nous a quittés ce jeudi 18 octobre, jour de son 83e anniversaire. Docteur…
Aller en haut