Mardi 28 janvier 2020

La sélection des migrants par la culture, les normes et les croyances est une question sous-étudiée dans la littérature existante en démographie et en économie. Dans un article récent co-écrit avec Aysit Tansel (Middle East Technical University, Turquie) et Riccardo Turati (Université catholique de Louvain), nous analysons les liens entre la religiosité, les aspirations migratoires, les projets d'émigration à court terme, et les choix de destination au départ des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MENA). Pour cette étude, qui a bénéficié de l'aide financière de l'Union européenne dans le cadre du projet FEMISE, nous utilisons les enquêtes Gallup World Poll (GWP) qui documentent les aspirations migratoires, les opinions et les caractéristiques personnelles des répondants.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES

Analyses du mois

Le 13 janvier Jean Delumeau est mort, à l’âge de 96 ans. Il laisse derrière…
L’Église catholique belge vient de faire paraître son deuxième rapport annuel. Comme l’année dernière, le…
Le changement politique de cet été, qui a vu évincer du gouvernement italien Matteo Salvini…
Le module didactique "Religions, droits et libertés" est ici proposé par notre partenaire, la communauté…
Parmi les idées reçues qui mériteraient d’être revisitées, il y a l’idée selon laquelle les…
La Belgique a voté le 26 mai 2019. État fédéral, elle a procédé au renouvellement tant…
Aller en haut