Mardi 11 août 2020

Sur les pourtours musulmans de la Méditerranée, on assiste à un redéploiement des organisations « Frères musulmans », dont les récents succès électoraux, surtout depuis le Printemps arabe, poussent à reconsidérer leur place dans le monde arabe comme force politique de premier ordre. Cette dynamique est également observable en Europe où les Frères musulmans européens (FME), via la Fédération des Organisations islamiques en Europe (FOIE) — dont le siège est à Bruxelles —, sont également des acteurs importants, voire cardinaux du paysage islamique européen. Preuve de ce dynamisme, les FME organisent chaque année les deux manifestations musulmanes les plus importantes du monde occidental, en banlieue parisienne (au Bourget, au printemps) et à Bruxelles (en septembre), attirant des dizaines de milliers de personnes. Pour autant, ce dynamisme ne doit pas masquer les crises profondes dans lesquelles sont actuellement plongés les Frères musulmans.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES

Analyses du mois

La pandémie de coronavirus a été l’événement majeur de ce premier semestre 2020, sur la…
En Inde, un régime ethnique visant à asseoir la suprématie des hindous s’est progressivement implanté…
Le monde entier espère que les chercheur·euses trouvent au plus vite le vaccin contre la…
Oui, une Haute école a le droit d’interdire le port de signes convictionnels à ses…
L’ancienne eurodéputée PS Véronique De Keyser vient d’être élue présidente du Centre d’Action laïque (CAL),…
C’était il y a trente ans, à Bruxelles. Le 30 mars 1990, au milieu de…
Aller en haut