Vendredi 22 mars 2019

En octobre 2018, le Patriarcat œcuménique de Constantinople a reconnu l’autocéphalie (« indépendance ») de l’Église d’Ukraine (Patriarcat de Kiev), privant l’Église de Russie de près de trente millions de fidèles. Constantinople rétablit Philarète de Kiev dans ses fonctions en tant que primat, et révoque la décision de 1686 qui rattachait les éparchies d’Ukraine à l’Église de Russie. Considérée comme une victoire du président Petro Porochenko, cette décision provoque la désapprobation de Moscou qui menace de schisme l’Église orthodoxe en rompant ses relations avec Constantinople.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES
Dimanche, 27 septembre 2015 08:28

The religious situation in Romania

A country of twenty million Latin-language speaking inhabitants, Romania is situated on the crossroad of different politic, religious and cultural influences. In the Moldavian and the Walachia principalities, the role of the Byzantine, the Ottoman, and the Russian Empires was essential. As for Transylvania, it was influenced by Vienna, Budapest and Rome. Unavoidably, this historic heritage is closely related to the Romanian religious situation.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES

Analyses du mois

Le livre de Danny Trom (CNRS) Persévérance du fait juif. Une théorie politique de la…
En France, la question de « l'imamat féminin » est discutée depuis l'annonce, début janvier…
Dans de nombreux pays, le religieux et le politique se croisent et la plupart du…
Il y a quarante ans, les Iraniens mettaient un terme à une longue tradition impériale…
On January, 14th, the new Flemish curriculum for Roman-Catholic RE (secondary education) was officially presented.…
Aller en haut