Mardi 02 juin 2020

Le sixième débat du festival bruxellois « La Religion dans la Cité » que nous avons organisé à Flagey en collaboration avec le journal "Le Soir" et la RTBF, portait sur "La religion, affaire intime et privée, ou publique et politique ?". Il réunissait Jean Baubérot, Faouzia Charfi et Édouard Delruelle. Après une lecture de la comédienne Nathalie Uffner, le débat, animé par les journalistes Béatrice Delvaux et Johanne Montay, est accessible ici à partir de 5'55".

Le sixième débat du festival bruxellois « La Religion dans la Cité » que nous avons organisé à Flagey en collaboration avec le journal "Le Soir" et la RTBF, portait sur "La religion, affaire intime et privée, ou publique et politique ?". Il réunissait Jean Baubérot, Faouzia Charfi et Édouard Delruelle. Après une lecture de la comédienne Nathalie Uffner, le débat, animé par les journalistes Béatrice Delvaux et Johanne Montay, est accessible ici à partir de 5'55".

Publié dans ANALYSES

L’historien-sociologue Emile Poulat vient de mourir à l’âge de 94 ans. D’abord spécialiste de l’histoire du catholicisme, il a également consacré, ces vingt-cinq dernières années, une demi-douzaine d’ouvrages à l’histoire de la laïcité. C’est un maître es-sciences humaines qui vient de disparaître. En 1954, avec quatre autres chercheurs — « Les cinq doigts de la main » avait-on coutume de dire alors —, Emile Poulat fonde, dans le cadre du CNRS, le Groupe de Sociologie des Religions. On est alors au début du processus d’organisation collective de la recherche en sciences sociales. De plus, une approche sociologique des religions constitue une sorte de transgression et le « parrain » du Groupe, le juriste Gabriel Le Bras, use de diplomatie pour que la hiérarchie catholique ne s’insurge pas contre cet état de choses !

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES
Mardi, 17 juillet 2012 06:52

La laïcité falsifiée

L’œuvre de Jean Baubérot, grand spécialiste de la laïcité, a pris ces dernières années un tour parfois polémique. Je pense en particulier à son livre L’intégrisme républicain contre la laïcité (La Tour d’Aigues, L’Aube, 2006), ainsi qu’à La laïcité expliquée à M. Sarkozy et à ceux qui écrivent ses discours (Paris, Albin Michel, 2008). Le présent ouvrage (La laïcité falsifiée, Paris, La Découverte, 2012) s’en prend également à une certaine version contemporaine de la laïcité française, considérée comme – c’est le titre du livre – « falsifiée ». Le mot est fort, mais Jean Baubérot a le mérite de critiquer ce qu’il appelle, péjorativement, la « nouvelle laïcité » sur la base d’une approche conceptuelle très claire.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES

Analyses du mois

L’ancienne eurodéputée PS Véronique De Keyser vient d’être élue présidente du Centre d’Action laïque (CAL),…
C’était il y a trente ans, à Bruxelles. Le 30 mars 1990, au milieu de…
Le Grand Orient de Belgique (GOB), la principale obédience maçonnique du pays et qui compte…
Depuis les années 2000, les travaux sur les liens entre médias et religions ont conclu…
Il est belge et s’appelle Michael Freilich. Ce parlementaire nationaliste, issu des rangs de la…
The election of Jair Bolsonaro in October 2018 shed light on the role of religion…
Aller en haut