Dimanche 18 novembre 2018
Catégories associées:

On se plait à rappeler que New York, ce n'est pas les États-Unis. De même, les juifs new yorkais ne sauraient prétendre représenter l'ensemble du judaïsme américain. Cela étant, avec plus d'un million et demi de personnes (soit près d'1/3 de l'ensemble de la population juive étatsunienne) réparties dans ses huit districts — Bronx, Brooklyn, Manhattan, Queens, Staten Island, Nassau, Suffolk, Westchester —, New York rassemble la plus grande concentration juive de diaspora.

À ce titre, les résultats de la Jewish Community Study of New York: 2011 conduite par Steven Cohen et Jacob B. Ukeles méritent l'attention. Non seulement parce qu'il s'agit de l'étude la plus vaste menée à ce jour (près de 6 000 personnes interviewées) mais aussi parce qu'elle révèle des retournements de tendances par rapport à l'enquête précédente de 2002 et signale des points de ruptures qui mettent à mal certaines des certitudes concernant le judaïsme américain. C'est essentiellement de ces derniers aspects de l'enquête qu'il sera question ici.

Deux nouvelles qui, pour des motifs bien différents, ont fait sensation, se sont entrechoquées ces derniers jours dans la presse, affichant deux facettes bien contrastées d’une même question — à savoir la circoncision.

Le tribunal de grande instance de Cologne, en Allemagne, a en effet estimé, dans un jugement qui a fait grand bruit, que « le corps d’une enfant était modifié durablement et de manière irréparable par la circoncision », une modification « contraire à l’intérêt de l’enfant, qui doit décider plus tard par lui-même de son appartenance religieuse ». Un jugement aussitôt et vertement mis en cause par les organisations juives et musulmanes, dans un contexte où se télescopent de manière brutale traditions religieuses, mutilations génitales, liberté religieuse et santé publique. 

Mardi 17 juillet 2012

La laïcité falsifiée

Catégories associées:

L’œuvre de Jean Baubérot, grand spécialiste de la laïcité, a pris ces dernières années un tour parfois polémique. Je pense en particulier à son livre L’intégrisme républicain contre la laïcité (La Tour d’Aigues, L’Aube, 2006), ainsi qu’à La laïcité expliquée à M. Sarkozy et à ceux qui écrivent ses discours (Paris, Albin Michel, 2008). Le présent ouvrage (La laïcité falsifiée, Paris, La Découverte, 2012) s’en prend également à une certaine version contemporaine de la laïcité française, considérée comme – c’est le titre du livre – « falsifiée ». Le mot est fort, mais Jean Baubérot a le mérite de critiquer ce qu’il appelle, péjorativement, la « nouvelle laïcité » sur la base d’une approche conceptuelle très claire.

Lundi 25 juin 2012

The Butler Did It

Catégories associées:

The ‘Vatileaks’ scandal has shaken Vatican City, the Holy See and the entire Roman Catholic Church. Vatileaks is the expression in world media used to cover a series of leaks of secret Vatican documents published in the Italian press and, recently, in a book written by the Italian journalist Gianluigi Nuzzi (Sua Santità. Le Carte Segrete di Benedetto XVI, Milano, 2012). The validity of the published material, the most relevant at least, is undisputed. Leaked documents offer a simply dreadful representation of the Church and shed a sinister light on the most embarrassing affairs involving the Roman Curia. 

La question de la régulation publique du religieux est depuis peu revenue au cœur du débat de société en Belgique, et ce pour plusieurs motifs. D’abord, une polarisation idéologique que l’on n’avait plus connue à ce sujet depuis de longues années. Ensuite, l’effet collatéral des controverses relatives à la diversité culturelle et aux demandes de reconnaissance, le plus souvent brandies au nom de la liberté religieuse, qui sont au cœur de cette question. A cela s’ajoute, il faut bien le dire, la gestion chaotique du culte islamique dont les pouvoirs publics ont fait preuve ces quinze dernières années. Et puis aussi la mise en cause de la part privilégiée perçue en matière de financement public par une Eglise catholique en perte de vitesse et de crédibilité. Enfin, dernier élément, du fait des rapports rendus par les commissions successives invitées par les ministres de tutelle à plancher sur une réforme du système de financement des cultes.

Catégories associées:

La saison est – en Italie comme en Belgique – celle des déclarations fiscales. Le système italien est, à l’instar du système allemand, souvent présenté en exemple d’un juste financement des cultes. En effet, le contribuable italien peut désigner lors de sa déclaration d’impôt la confession religieuse à laquelle 8/00 (8 pour mille) des impôts seront attribués. L’Etat peut également figurer parmi les destinataires de ces 8 pour mille.

Les contribuables peuvent ainsi affecter 0,8 % de leur impôt sur le revenu à l'État pour lui permettre de financer certaines dépenses, comme l'entretien du patrimoine historique ou l'assistance aux victimes de catastrophes naturelles. Ils peuvent également désigner l'Église catholique ou l'une des communautés religieuses qui ont signé un accord avec l'État. Si le contribuable n'exprime aucun souhait, la fraction de 0,8 % est affectée aux différents bénéficiaires potentiels en proportion des choix faits par les autres contribuables.

Catégories associées:

Lorsqu’en mars 1865, le frère Petitjean, de la Société des Missions étrangères de Paris, et futur vicaire apostolique du Japon, vint inaugurer l’église de Nagasaki, il eut la surprise de recevoir la visite d’un groupe de personnes qui se prétendaient chrétiennes, après plus de deux cents ans de fermeture du pays, durant lesquels toute manifestation clairement visible d’appartenance à la religion importée autrefois par François Xavier et les jésuites (1549) avait été sévèrement proscrite.

Page 34 sur 40

Analyses du mois

L'invité ORELA, cette semaine, est Marc Mayer. Docteur en Santé publique, chargé de cours à…
En octobre 2018, le Patriarcat œcuménique de Constantinople a reconnu l’autocéphalie (« indépendance ») de l’Église d’Ukraine…
The Observatory of Religions and Secularism (ORELA), hosted by the Université libre de Bruxelles, is…
Pierre Schammelhout nous a quittés ce jeudi 18 octobre, jour de son 83e anniversaire. Docteur…
Depuis une quinzaine d’année, le projet Eurel (Sociological and legal data on religions in Europe and…
John V. Tolan, historian of cultural and religious relations between the Arab and Latin worlds…
Aller en haut