Samedi 18 janvier 2020
Jeudi 31 janvier 2013

Religion et ultramodernité

A la veille d'un important colloque, à Paris, consacré au religieux sur Internet, le sociologue Jean-Paul Willaime (EPHE/CNRS) évoque la place du religieux dans le nouveau régime de la modernité, qu'il a en 1998 déjà désigné sous le vocable d'ultra-modernité. Il analyse pour ORELA cette ultramodernité et ses logiques d'incertitude, ses nouvelles manières de penser l'humanité, ainsi que la place qu'y occupe le religieux dans des sociétés plurielles, culturellement mondialisées, où les identités se construisent et où se tracent de nouvelles frontières entre politique et religion.

Analyses du mois

L’Église catholique belge vient de faire paraître son deuxième rapport annuel. Comme l’année dernière, le…
Le changement politique de cet été, qui a vu évincer du gouvernement italien Matteo Salvini…
Le module didactique "Religions, droits et libertés" est ici proposé par notre partenaire, la communauté…
Parmi les idées reçues qui mériteraient d’être revisitées, il y a l’idée selon laquelle les…
La Belgique a voté le 26 mai 2019. État fédéral, elle a procédé au renouvellement tant…
Le 23 septembre 2019 s’est constituée une nouvelle association intitulée « Judaïsme en Mouvement » (JEM) et…
Aller en haut