Vendredi 18 janvier 2019
Mardi 28 août 2018

Religions et mystiques

L’expérience mystique en religion n’est sans doute pas le phénomène le plus facile à saisir. Loin d’être le fruit d’une abstraction intellectuelle, elle est un cheminement, souvent personnel, dont l’expression, quand elle n’est pas simplement cachée, use et abuse des symboles et hyperboles propres à un certain langage poétique entraînant d’importantes difficultés herméneutiques. Les expériences mystiques s’expriment dans toutes les religions et en dépit des divergences fondamentales entre les religions immanentes du sous-continent indien, d’Asie orientale, d’Océanie, d’Afrique ou d’Amérique d’une part, et, d’autre part, les religions transcendantes — en particulier les trois principaux monothéismes que sont le judaïsme, le christianisme et l’islam —, elles se recoupent, à travers leurs cheminements, leurs pratiques voire leurs mots pour se dire, de façon tout à fait passionnante.

Cette mise en contexte est au coeur du projet qui a conduit à la réalisation du module didactique "Religions et mystiques", proposé par notre partenaire, la communauté thématique "Histoire euro-méditerranéenne" (HEMED), un réseau d’enseignants-chercheurs issus d’universités de plusieurs pays du nord et du sud de la Méditerranée. Plusieurs chercheurs du Centre interdisciplinaire d'Etude des Religions et de la Laïcité de l'ULB ont participé à ce projet : le module didatique qui en a résulté est consultable ici.

Analyses du mois

L'invitée ORELA est Cécile Vanderpelen-Diagre, professeure à l'Université libre de Bruxelles, directrice du Centre interdisciplinaire…
La deuxième édition du Festival "La Religion dans la Cité", organisé par l'ULB, Flagey, Le…
En novembre 2018, l’Église belge a, pour la première fois, publié un rapport annuel. Élaboré…
Règlement général sur la protection des données personnelles Le Règlement général sur la protection des…
L'invité ORELA, cette semaine, est Marc Mayer. Docteur en Santé publique, chargé de cours à…
En octobre 2018, le Patriarcat œcuménique de Constantinople a reconnu l’autocéphalie (« indépendance ») de l’Église d’Ukraine…
Aller en haut