Mercredi 03 juin 2020
Mercredi 4 avril 2012

Revue de presse, 4 avril

Mali

"Les 200 chrétiens demeurés dans la ville de Gao craignent pour leur sort après que le bureau local de la Caritas et l’église de la ville aient été détruits par les islamistes. La Croix-Rougede Belgique est également freinée dans sa distribution de vivres" - Mali: Les chrétiens ont peur, la crise alimentaire est imminente (Apic/Fides/Croix-Rouge/SB, Catho.be)

"Les islamistes armés semblaient l'emporter sur les rebelles touareg dans le nord du Mali, notamment à Tombouctou où trois des principaux chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont été signalés mardi, tandis que les putschistes de Bamako, au ban de toute l'Afrique de l'Ouest, chercheraient une sortie honorable" - Mali: les islamistes prennent le dessus au Nord (AFP, La Libre Belgique)

Mardi 3 avril 2012

Revue de presse, 3 avril

Egypte

"Le prix Nobel de la paix 2005, l’Egyptien Mohamed El Baradei, apprécie beaucoup la présence des chrétiens dans son pays. Il appelle ceux qui ont exilé à revenir chez eux" - Mohamed El Baradei appelle les chrétiens d’Égypte à revenir d’exil (Apic, Catho.be)

"Les Frères ont officiellement désigné samedi leur numéro deux, Khaïrat al Chater, 61 ans, pour briguer la magistrature suprême lors du premier scrutin présidentiel depuis la révolution qui a déposé Hosni Moubarak" - La carte surprise des Frères musulmans (Vincent Braun, La Libre Belgique)

Lundi 2 avril 2012

Revue de presse, 2 avril

Egypte

"L'Église copte orthodoxe d'Égypte a décidé de boycotter la commission chargée de rédiger la future Constitution, composée à majorité d'islamistes, rejoignant les partis laïques et l'institution sunnite d'Al-Azhar qui ont déjà annoncé leur retrait, a-t-on appris lundi" -(AFP, Le Point)

"Ironie du sort, c'était une promesse de Khairat el-Shater lui-même, formulée en avril 2011, quelques semaines après la révolution de janvier, pour rassurer les Égyptiens et au-delà les puissances occidentales: les Frères musulmans, respectueux de l'équilibre des pouvoirs démocratiques, ne présenteront pas de candidat à la présidentielle" - Les Frères musulmans visent la présidence égyptienne (Marion Guénard, Le Figaro)

Cuba

La pérégrination récente à travers l’île de la Vierge de la Charité du cuivre, la patronne de Cuba, illustre la nouvelle approche de la religion par les autorités cubaines — Cuba : entre l’Eglise et l’Etat, des relations ambiguës (Geneviève Delrue, RFI)

Chine

La Chine réfute un rapport américain sur la liberté religieuse (Radio Chine Internationale)

Vendredi 30 mars 2012

Revue de presse, 30 mars

Mali

"Voilà l'un des hommes les plus occupés de Bamako. L'imam Mahamoud Dicko est le président du Haut conseil islamique du Mali (HCI) et il cherche des solutions pour éviter que le pays ne sombre dans la violence" - Un responsable religieux au secours du Mali (Jean-Philippe Rémy, Blog Africa Nova, Le Monde)

Philippines

"A Philippine Catholic school is withholding the diplomas of six high school boys who uploaded Facebook photos that appear to show them kissing each other, an education official said on Friday" - Philippine Catholic school punishes boys over Facebook photos (AP, The Guardian)

Jeudi 29 mars 2012

Revue de presse, 29 mars

Cuba

"Fidel Castro a eu « une conversation très animée » avec le pape Benoît XVI, qu’il a notamment interrogé sur le sens des changements liturgiques à la messe, a indiqué le porte-parole du Saint-Siège Federico Lombardi" - Fidel Castro et Benoît XVI ont eu un « échange intense » mais « cordial » (AFP, La Libre Belgique)

"Au dernier jour de sa visite à Cuba, le Pape s'est entretenu pendant trente minutes avec l'ancien président. Au menu des discussions : la réforme liturgique, le rôle du Pape et d'autres questions culturelles" - Que se sont dit Benoît XVI et Fidel Castro ? (Jean-Marie Guénois, Le Figaro)

Mercredi 28 mars 2012

Revue de presse, 28 mars

Tunisie

"Ennahda a tranché. Le chef de file du parti islamiste tunisien au pouvoir, Rachid Ghannouchi, a annoncé devant la presse, lundi 26 mars, que l'article1 de la Constitution de 1959, qui stipule que "la Tunisie est un Etat libre indépendant, et souverain, sa religion est l'islam, sa langue l'arabe et son régime la République", serait maintenu en l'état dans la rédaction du futur texte que prépare l'Assemblée constituante" - Ennahda renonce à inscrire la charia dans la Constitution (Isabelle Mandraud, Le Monde)

"L'histoire de la Tunisie post- Ben Ali retiendra peut-être le lundi 26 mars 2012 comme une date importante. Ce jour-là, le parti islamiste Ennahda, qui domine la vie politique, a dit non aux groupes extrémistes salafistes. Il a opposé un refus net et catégorique à l'introduction de la charia - la loi islamique - dans la Constitution du pays" - Ces islamistes qui disent non à la charia (Editorial du Monde)

Page 315 sur 335

Analyses du mois

L’ancienne eurodéputée PS Véronique De Keyser vient d’être élue présidente du Centre d’Action laïque (CAL),…
C’était il y a trente ans, à Bruxelles. Le 30 mars 1990, au milieu de…
Le Grand Orient de Belgique (GOB), la principale obédience maçonnique du pays et qui compte…
Depuis les années 2000, les travaux sur les liens entre médias et religions ont conclu…
Il est belge et s’appelle Michael Freilich. Ce parlementaire nationaliste, issu des rangs de la…
The election of Jair Bolsonaro in October 2018 shed light on the role of religion…
Aller en haut