Dimanche 11 mars 2018

Revue de presse hebdo,11 mars

Culture

La comédie musicale Jésus de Pascal Obispo, qui connaît un certain succès depuis octobre 2017, diffuse une image très consensuelle et pacifiste du personnage du Christ. La dimension politique et offensive de Jésus dans son contexte historique y est négligée. En fait, la figure du Christ a été interprétée de manières très diverses depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours — Jésus Christ est-il de droite ou de gauche ? (Christian-Georges Schwentzel, The Conversation)

Bouddhisme

Le nettoyage ethnique mené en Birmanie contre les Rohingyas donne une image du bouddhisme contraire à nos attentes: pourquoi ? — Pourquoi sommes-nous surpris lorsque les bouddhistes sont violents ? (Slate)

Catholicism

The rise of exorcism in Catholic and evangelical churches is like a new Inquisition. But there are ways to stop the witch-hunt — Exorcists are back – and people are getting hurt (Deborah Hyde, The Guardian)

Vatican

En cinq ans, le pape François – élu avec pour mission de réformer l’Église et la Curie – a déjà impulsé des changements, notamment en matière financière. Mais il reste beaucoup à faire, sur l’architecture de la Curie ou la lutte contre les abus sexuels. Le travail sera encore long, d’autant que le pape souhaite aussi faire évoluer les mentalités… — François, cinq ans et une réforme toujours en cours (Nicolas Senèze, La Croix)

Rwanda

La police rwandaise a annoncé, mardi 6 mars, l’arrestation de six responsables religieux pour s’être opposés à une mesure de fermeture de plus de 700 églises non conformes aux normes de sécurité et d’hygiène à Kigali — Au Rwanda, six religieux arrêtés après la fermeture de 714 églises (La Croix)

Pakistan

A Pakistani court ruled on Friday that all citizens must declare their religion when applying for identity documents, a move human rights advocates say is another blow for the country's persecuted minority communities — In blow to minorities, Pakistani court orders citizens to declare religion (Thomson Reuters)

Israël

Un projet de loi adopté en première lecture au Parlement israélien lundi 5 mars, prévoit des sanctions pour les hommes juifs non israéliens qui refusent d’accorder le divorce à leurs épouses — Israël veut simplifier le divorce religieux, même pour les étrangers résidant sur son sol (Clotilde Costil, La Croix)

Dernier de JPS

Retour en haut