Lundi 13 juillet 2020
Vendredi 10 juillet 2020

France

« La commission d'enquête sénatoriale sur la radicalisation islamiste et les moyens de la combattre tire la sonnette l'alarme » — État, école, sport : un rapport sénatorial s'alarme de la « radicalisation islamiste » (Le Point)

« Dans son "plaidoyer pour un islam français" publié en 2016, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin exposait un plan ambitieux de centralisation du culte musulman, à travers un "Grand Conseil" aux larges pouvoirs » — "La guerre civile couve" : quand Gérald Darmanin proposait un projet choc pour "assimiler l'Islam à la République" (Sébastien Grob, Marianne)

« Après 8 mois de travaux et plus de 60 personnes auditionnées (associatifs, chercheurs, ministre de l’Intérieur, de l’Éducation nationale et des Sports) la commission d’enquête du Sénat sur la radicalisation islamiste remet son rapport ce jeudi » — Lutte contre la radicalisation islamiste : la commission d’enquête du Sénat formule 44 propositions (Simon Barbarit, Public Sénat)

« L'installation d'un Christ sur sa croix sur la commune de Bazouges-Cré-sur-Loir (Sarthe) suscite l'indignation de La Libre pensée, une association qui défend la laïcité » — Bazouges-Cré-sur-Loir : des défenseurs de la laïcité critiquent l'installation d'un Christ sur l'espace public (Alice Kachaner, France Bleu)

Bosnie

« Ce n’est pas facile de vivre ici à côté de ceux qui, 25 ans après, nient qu’un génocide ait été commis » — Srebrenica: 25 ans après, les musulmans déplorent le « déni » serbe (AFP, Euractiv)

Etats-Unis

« More than 10,600 religious organizations have taken at least $3bn in coronavirus financial aid from the US government, according to an analysis by the Guardian, raising concerns about the separation of church and state » — Televangelists take a slice as churches accept billions in US coronavirus aid (Emily Holden, The Guardian)

Eglise catholique

« Une lecture de l’Évangile pour comprendre le temps présent, selon les enseignements du Pape François, dans la lignée du Concile Vatican II : nous sommes dans le temps de la miséricorde, même si l’homme d’aujourd’hui, comme l’affirmait saint Jean-Paul II, semble s’opposer à cette parole » —L’Évangile et les signes des temps (Sergio Centofanti, Vatican News)

Bahaïsme

« Il y a 170 ans jour pour jour (les historiens débattent encore sur la date exacte, le 8 ou le 9 juillet), disparaissait Seyyed Ali Mohammad dit le Bab (qui signifie "porte" ou "point" en Arabe) » — Le babisme, un courant religieux méconnu et presque disparu (RTBF)

« Le 9 juillet commémore le martyre du Bab, précurseur de la religion bahaïe » — Qu’est-ce que le bahaïsme, religion monothéiste venue d’Iran ? (Catherine Bossard, Le Monde des Religions)

Opinion

« Le voile est un signe politico-religieux, relevant d’une lecture politique de l’islam qui impose une vision du monde et des rapports de domination aux femmes » — Le voile islamique n’est pas un détail vestimentaire (Collectif laïcité Yallah, La Libre Belgique)

« A la suite de l'arrêt de la Cour constitutionnelle du 4 juin 2020 en faveur de la Haute Ecole bruxelloise Francisco Ferrer qui prévoit désormais d'interdire le port des signes religieux, philosophiques et politiques, une manifestation a rassemblé plus d'un millier de jeunes filles et femmes voilées dénonçant avec force cet arrêt jugé liberticide » — Pour une analyse complexe du phénomène du voile (Leïla TauÏl, Le Vif)

Jeudi 9 juillet 2020

Etats-Unis

« Christian anti-abortion lobbying organizations received millions in taxpayer-backed forgivable loans from the US government’s coronavirus aid program, even as lawmakers demanded the nation’s largest abortion provider return federal loans » — US anti-abortion groups received millions in federal Covid-19 aid ( Jessica Glenza, The Guardian)

« The US president’s tactic of using religion as a battering ram in his culture wars may not work a second time » — The Guardian view on Trump and the Christian vote: doubting Donald (Opinion, The Guardian)

Mercredi 8 juillet 2020

Burkina Faso

« At least 180 bodies have been found in mass graves in northern Burkina Faso where soldiers are fighting jihadists, a Human Rights Watch (HRW) report says » — Burkina Faso: 180 bodies found in 'killing field' (BBC News)

« Des fosses communes contenant au moins 180 corps ont été découvertes ces derniers mois, rapporte l’ONG de défense des droits humains » — Human Rights Watch dénonce des exécutions extrajudiciaires de masse dans le nord du Burkina (AFP, Le Monde)

Mardi 7 juillet 2020

Kenya

« Mathenge Mukundi pose fièrement aux côtés d’autres jeunes avocats tout juste admis au barreau, tout comme lui. La photo est prise sur le parvis de la Cour suprême. Il est le seul à ne pas porter la traditionnelle perruque blanche, vestige de l’époque coloniale anglaise» — Au Kenya, la prestation de serment du premier avocat rastafarien marque l'histoire du pays (Charlotte Simonart, RFI)

Belgique

« C’est une information qui est passée totalement inaperçue en France » — Signes religieux dans l’enseignement supérieur: réflexions sur une décision belge (Vincent Tournier, Telos)

Lundi 6 juillet 2020

Belgique

« Environ 1.200 personnes réparties en 3 groupes, selon la police de Bruxelles-Ixelles, et plusieurs milliers selon les organisatrices se sont rassemblées dimanche après-midi au Mont des Arts à Bruxelles » — Un millier de personnes contre l'interdiction du foulard dans l'enseignement supérieur (Belga, RTBF)

« Un millier de personnes, essentiellement des femmes, sont rassemblées dimanche depuis 15 heures au Mont des Arts à Bruxelles pour protester contre l'arrêt de la Cour constitutionnelle donnant raison à un établissement d'enseignement supérieur qui entend interdire à ses étudiants de porter des signes manifestant une appartenance philosophique ou religieuse » — Manifestation contre l'interdiction du foulard dans l'enseignement supérieur (Belga, La Libre Belgique)

Vendredi 3 juillet 2020

En Inde, un régime ethnique visant à asseoir la suprématie des hindous s’est progressivement implanté et les mesures discriminatoires contre les musulmans se multiplient : révocation unilatérale de l’article 370 de la Constitution qui garantissait l’autonomie du Cachemire, peuplé d’une majorité de musulmans, et rétrogradation de cet État fédéré en territoire de l’Union ; décision de construction d’un temple hindou à Ayodhya, à la place d’une mosquée ; adoption d’une loi sur la nationalité qui attribue la nationalité indienne, sur la base d’une persécution religieuse dans le pays d’origine, à tous les croyants entrés en Inde avant 2015, et ce à l’exception des musulmans… C’est l’occasion de s’interroger sur l’avenir du sécularisme qui, depuis l’indépendance en 1947, constituait un signe distinctif de l’identité indienne, et sur le nationalisme actuellement promu par le Parti du Peuple indien (BJP), dans ce pays multi-religieux de près d’un milliard trois cents mille habitants.

Vendredi 26 juin 2020

Le monde entier espère que les chercheur·euses trouvent au plus vite le vaccin contre la COVID-19, moyen le plus efficace d’enrayer la crise sanitaire, sociale et économique que nous traversons. Ce vent d’espoir est, pour certains religieux, porté par l’espérance que Dieu pourrait intervenir pour accélérer la découverte. Pour d’autres croyants, le vaccin médical ne soigne de toute façon que les corps, seul compte le vaccin « spirituel ». Pour d’autres encore, cette maladie planétaire est le signe d’une malédiction divine, un châtiment. Vouloir s’en prémunir, c’est s’opposer au dessein divin. Les croyant·es ont donc des opinions très différentes sur le droit et la légitimité de pratiquer la vaccination. Ce n’est pas neuf. 

Mercredi 10 juin 2020

Oui, une Haute école a le droit d’interdire le port de signes convictionnels à ses étudiants au nom de la neutralité. C’est du moins la conclusion rendue le 4 juin 2020 par la Cour constitutionnelle dans une affaire mettant en cause la Ville de Bruxelles, défendue par le constitutionnaliste Marc Uyttendaele, et des étudiantes de confession musulmane, défendues par Alexis Deswaef, ancien président de la Ligue des Droits de l’Homme. Suite à une plainte émanant de ces étudiantes, désireuses de pouvoir porter le voile à la Haute Ecole Francisco Ferrer, la chambre des référés du Tribunal de première instance francophone de Bruxelles s’était tournée en mai 2018 vers la Cour constitutionnelle. Ceci afin de lui poser une question préjudicielle relative à l’interprétation à donner à l’article 3 du décret du 31 mars 1994 définissant la neutralité de l’enseignement de la Communauté française, article qui prévoit la possibilité de limiter la liberté de manifester sa religion ou ses convictions à certaines conditions.

Mardi 2 juin 2020

L’ancienne eurodéputée PS Véronique De Keyser vient d’être élue présidente du Centre d’Action laïque (CAL), la coupole fédératrice des organisations humanistes et de libre pensée en Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle est la première femme à occuper cette fonction, et relève ce défi après d’autres personnalités fortes telles que Pierre Galand ou Henri Bartholomeeusen. Psychologue, professeur émérite de l’Université de Liège, femme engagée à gauche, elle a été député européenne durant trois législatures, de 2001 à 2014, et connaît donc bien les mondes politique, associatif et académique — ce qui lui sera assurément utile dans ses nouvelles responsabilités. Elle aura aussi à déterminer de quelle manière elle va s’inscrire dans la ligne de son prédécesseur et faire face aux défis de la laïcité aujourd’hui — c’est l’inventaire de ces défis qui est développé ci-dessous.

Mardi 14 avril 2020

C’était il y a trente ans, à Bruxelles. Le 30 mars 1990, au milieu de la journée, le Premier ministre belge Wilfried Martens convoque les cinq vice-Premiers ministres qui composent son Gouvernement. Il leur lit une lettre signée par le chef de l’État, le roi Baudouin, courrier dans lequel le roi des Belges signifie au Gouvernement qu’il ne contresignera pas la loi dépénalisant partiellement l’interruption volontaire de grossesse, un texte adopté quelques jours plus tôt au Parlement. Ce courrier inédit du roi constitue un épisode symbolique décisif d’une saga qui a alors polarisé la société belge et la vie politique belge depuis vingt ans ; il aurait pu, si le Gouvernement n’avait pas usé d’un subterfuge institutionnel pour contourner le refus royal, ouvrir une crise constitutionnelle grave pour le pays.

Analyses du mois

En Inde, un régime ethnique visant à asseoir la suprématie des hindous s’est progressivement implanté…
Le monde entier espère que les chercheur·euses trouvent au plus vite le vaccin contre la…
Oui, une Haute école a le droit d’interdire le port de signes convictionnels à ses…
L’ancienne eurodéputée PS Véronique De Keyser vient d’être élue présidente du Centre d’Action laïque (CAL),…
C’était il y a trente ans, à Bruxelles. Le 30 mars 1990, au milieu de…
Le Grand Orient de Belgique (GOB), la principale obédience maçonnique du pays et qui compte…
Aller en haut